Regards sur l'industrie

Consommation des contenus audiovisuels

Entre mythes et réalités

Activité tenue dans le cadre de la série de conférences « Regards sur l'industrie » organisée par l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision

Mercredi 23 novembre 2016, dès 7h45

Société des arts technologiques (SAT) | 1201, boul. Saint-Laurent, Montréal

7h45 - Déjeuner
8h30 - Conférence
10h30 - Fin de l'événement

> Formulaire de réservation

L’Académie a convié les producteurs, les créateurs, les diffuseurs et tous les artisans de l’industrie de la télévision et du numérique à venir « ajuster leurs appareils » à l’occasion d’une importante mise au point offerte par l’Observateur des technologies médias (OTM).  

Où, quand et comment les Québécois consomment-ils véritablement leurs contenus audiovisuels?

Pas une semaine ne passe sans qu’une avalanche de nouvelles données ne vienne remettre en doute les précédentes sur la façon dont sont consommés les contenus médiatiques :

  • Plus de Web, moins de télé?
  • Un peu de Web, autant de télé?
  • En direct ou en rattrapage?
  • Sur mobile ou sur grand écran?

Bref, on ne sait plus à plus à quel écran se vouer!

Deux expertes de l’OTM, les directrices de la recherche Andrea Sharkey et Valérie Landry, ont fait le point, avec des chiffres et des faits, sur les habitudes de consommation des contenus audiovisuels par les Québécois.

Observateur des technologies médias

L’Observateur des technologies médias (OTM©) est le premier outil de recherche pour l’adoption et l’utilisation d’appareils technologiques du Canada. L’OTM s’intéresse à la fois aux formes traditionnelles et nouvelles des médias et des technologies, et dresse ainsi un portrait complet de la manière dont les Canadiens adoptent les technologies et consomment les contenus. Avec 12 000 entrevues téléphoniques réalisées chaque année, l’OTM a sondé plus de 130 000 Canadiens au cours de la dernière décennie, ce qui en fait l’enquête de suivi sur les technologies médias la plus précise et complète qui soit.

S’appuyant sur la fiabilité de sa méthodologie rigoureuse, l’OTM sonde également un échantillon de foyers ayant uniquement des téléphones cellulaires et effectue un sondage en ligne auprès d’un échantillon récurrent dans le but d’approfondir ses recherches et de mieux comprendre les Canadiens et leurs activités sur Internet.

Intervenantes

Andrea Sharkey, Ph.D.

Première chef, Connaissance du marché, CBC/Radio-Canada

Andrea Sharkey est première chef, Connaissance du marché, au bureau national de CBC/Radio-Canada à Ottawa, et elle est titulaire d’un doctorat en sociologie avec spécialité en engagement des jeunes de l’Université de Carleton. Dans le cadre de ses fonctions à CBC/Radio-Canada, Andrea supervise toutes les recherches internes nationales pour la Société ainsi que l’Observateur des technologies médias (OTM), l’enquête pancanadienne qui sonde 12 000 Canadiens annuellement sur leur adoption et leur utilisation des technologies médias ainsi que sur leurs activités connexes. En tant que responsable de la coordination et de la recherche pour l’OTM, Andrea a fait en sorte que cette enquête, qui était une simple source de données internes, devienne le premier outil de recherche sur les technologies médias qu’elle est aujourd’hui. Les données et les rapports de l’OTM ont été mentionnés dans des publications comme le Rapport de surveillance des communications du CRTC, le Globe and Mail, La Presse et le Toronto Star. Andrea est également présidente de la section d’Ottawa de l’Association de la recherche et de l’intelligence marketing.

Valérie Landry, M. Sc.

Première chef, Recherche et Rapports de rendement, CBC/Radio-Canada

Valérie Landry est première chef, Recherche et Rapports de rendement, au bureau national de CBC/Radio-Canada à Ottawa. Elle supervise les recherches sur l’auditoire de la télévision, de la radio et des plateformes numériques à l’échelle nationale, et agit en tant que responsable de la coordination auprès de Numeris et de comScore pour s’assurer de la qualité des mesures de l’auditoire. Elle gère également une enquête pancanadienne qui permet de suivre la perception des francophones et des anglophones du Canada à l’égard de CBC/Radio-Canada. Les résultats de cette enquête sont utilisés dans toute la Société pour le suivi et l’évaluation du rendement de ses services et de sa programmation.

Valérie est titulaire d’une maîtrise en gestion (marketing) de HEC Montréal, avec spécialité en recherche qualitative. Avant de se joindre à l’équipe Recherche et Analyse de CBC/Radio-Canada en 2008, elle a travaillé comme chef de projets pour la firme de sondage CROP.